Accéder au contenu principal
Orient hebdo

Présidentielle en Tunisie: l’islam ne structure plus le champ politique

Audio 19:30
Mohamed Kerrou.
Mohamed Kerrou. © Flickr/Marie-Christine Ferrando

C’est un changement de paradigme plein de singularité dans le monde musulman : le religieux n’est plus la référence. Même Ennahdha concède la séparation du politique et du religieux, et son candidat à la présidentielle explique que les problèmes en Tunisie sont avant tout politiques, économiques et sociaux. Est-ce à dire que le pays s’inscrit dans une trajectoire démocratique ? Possible. Avec le risque d’élire le favori des sondages, Nabil Karoui, dont la particularité est d’être… en prison ! Analyse et commentaire du politologue tunisien Mohamed Kerrou, auteur de « L’autre révolution » chez Cérès Éditions.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.