Accéder au contenu principal
Afrique économie

La fermeture des frontières nigérianes fait pourrir les tomates togolaises

Audio 02:20
Au Togo, les maraîchers produisent des tomates à pertes.
Au Togo, les maraîchers produisent des tomates à pertes. Getty Images/Caiaimage/Adam Grault

Au Togo, c’est la haute saison de la tomate, dont les principaux clients viennent du Nigeria. Mais plusieurs jours après la fermeture des frontières du pays avec ses voisins, les effets sont ressentis sur tout le corridor. Exemple avec les maraîchers des préfectures des lacs et du Bas-Mono du Togo. Les tomates pourrissent, et le gouvernement tente de juguler au mieux.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.