Accéder au contenu principal
Reportage international

À Mossoul, le déminage n'en finit pas

Audio 02:29
Des bâtiments dévastés de la vieille ville de Mossoul, dans le nord de l'Irak, le 21 avril 2019 (image d'illustration).
Des bâtiments dévastés de la vieille ville de Mossoul, dans le nord de l'Irak, le 21 avril 2019 (image d'illustration). Zaid Al-Obeidi / AFP

La Pyramide des chaussures a 25 ans. Symbole de l’indignation des citoyens face aux engins explosifs, cette manifestation conduite par Handicap International avait notamment permis l’interdiction des mines antipersonnel grâce au Traité d’Ottawa. Vingt-cinq ans plus tard, « ces armes des lâches », comme les appelle cette organisation, font pourtant encore beaucoup de victimes. Plus de 7 000 en 2017, selon Handicap International. Parmi les territoires particulièrement touchés par cette contamination : l’Irak. Après des décennies de conflits, les restes de guerre sont partout dans le pays et font encore des victimes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.