Accéder au contenu principal
Décryptage

Les promesses sociales pourront-elles calmer la colère en Irak?

Audio 19:30
Ce jeudi 3 octobre 2019 a été la journée la plus sanglante depuis le début du mouvement de contestation en Irak. Ici, à Bagdad.
Ce jeudi 3 octobre 2019 a été la journée la plus sanglante depuis le début du mouvement de contestation en Irak. Ici, à Bagdad. REUTERS/Alaa al-Marjani

Après une semaine de manifestations et de répression brutale en Irak, les autorités changent de méthode et proposent des mesures sociales. L’armée reconnaît pour la première fois un usage excessif de la force. Depuis mardi dernier, plus de 100 personnes ont été tuées et plus de 6 000 blessées. Mais, malgré le risque pour leur vie, malgré le couvre-feu imposé en fin de semaine dernière, malgré les promesses du Premier ministre, les jeunes Irakiens continuent de protester. Les mesures sociales pourront-elles calmer la colère ?

Publicité

Avec :
- Adel Bakawan,
directeur du Centre de sociologie de l’Irak, Université de Soran et auteur de L’Impossible État irakien, aux Éditions de L’Harmattan (mars 2019)

- Myriam Benraad, politologue, chercheuse à l’Iremam (Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans) et autrice de L’Irak, par-delà toutes les guerres, paru aux Éditions du Cavalier bleu.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.