Accéder au contenu principal
Décryptage

Intervention turque en Syrie: quelles conséquences pour les Kurdes?

Audio 19:30
Mouvement de troupes turques vers la frontière syrienne, le 8 octobre 2019.
Mouvement de troupes turques vers la frontière syrienne, le 8 octobre 2019. AFP/BULENT KILIC

Plus de 60 000 personnes ont déjà fui leur maison dans le nord-est de la Syrie, un peu plus de 24h après le début de l’offensive militaire de la Turquie ; de l’autre côté de sa frontière. Les bombardements aériens ont repris ce matin (10 octobre 2019), et des combats au sol se déroulent également depuis hier soir. L’objectif affiché de la Turquie est de créer une zone dite de sécurité le long de la frontière, d’une part pour éloigner les combattants kurdes de Syrie que le président Erdogan considère comme des terroristes au même titre que les Kurdes du PKK en Turquie, et d’autre part pour installer dans cette zone une partie des trois millions et demi de réfugiés syriens qui vivent actuellement en Turquie. Quelles peuvent être les conséquences pour les combattants et les populations kurdes de Syrie ?

Publicité

Avec :
-
Olivier Piot, grand reporter, spécialiste des Kurdes et de l’Afrique, auteur de Kurdistan la colère d’un peuple sans droits, éditions Les Petits Matins (2012) et de Le peuple kurde, clé de voûte du Moyen Orient, éditions Les Petits Matins (2017)
- Jana Jabbour, politologue, enseignante à Sciences Po Paris et spécialiste de la Turquie, auteure de La Turquie, l'invention d'une diplomatie émergente, aux éditions du CNRS (2017).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.