Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

En quoi le Brexit embarrasse la couronne?

Audio 19:30
La Reine Elizabeth II à Westminster avant son discours, le 14 octobre 2019, à Londres.
La Reine Elizabeth II à Westminster avant son discours, le 14 octobre 2019, à Londres. © Leon Neal/Pool via REUTERS

Semaine à nouveau décisive sur le Brexit, alors que les dirigeants européens doivent se retrouver pour un sommet, le jeudi 17 octobre 2019.

Publicité

La sortie de l’Union Européenne le 31 octobre 2019, est une « priorité » pour le gouvernement britannique. Tel est le message porté aujourd’hui par Boris Johnson et relayé par la Reine, lors de son traditionnel Queen’s speech qui inaugure la session parlementaire. Difficile pour la monarque de garder aujourd’hui la distance qui doit être la sienne face aux remous de la politique britannique. Quel rôle peut-elle tenir face à la crise ? C’est le reportage de Marie Billon.

Felipe VI, un gage de stabilité
Et en Espagne, le pays est aussi plutôt malmené. Crise catalane, incapacité à former un gouvernement depuis 4 ans. Face à cette instabilité, la famille royale apparaît plus que jamais comme un rempart. Et depuis son intronisation en 2014, le roi Felipe VI a réalisé un sans faute Diane Cambon…

Et si la royauté revenait en Géorgie ?
Et en Géorgie, il n’y a plus de monarchie depuis deux siècles, mais l’Église Orthodoxe aimerait bien la ranimer… elle a donc déployé des efforts hors normes, comme l’organisation d’un mariage princier entre deux des trois branches restantes de la descendance royale géorgienne. Mais, le mariage s’est terminé par un divorce et un procès. Un fiasco que nous raconte Régis Genté.

Belgique : un Royaume coupé en deux
Un gouvernement belge chargé de gérer les affaires courantes, depuis presque un an, faute d’avoir trouvé un accord de coalition. Le problème est désormais récurrent dans le pays. Le fameux compromis à la belge semble en panne, dans un pays toujours très divisé entre les Wallons francophones et les Flamands. Petit tour d’un royaume coupé en deux avec Jeremy Audouard qui signe « Les Belges » aux éditions Henry Dougier. Il nous a raconté son drôle de pays d’adoption.

Le métro, histoire d’une utopie à Belgrade
Il n’y a pas de métro à Belgrade. La capitale serbe repousse le projet depuis des décennies. Récemment, les Français et les Chinois ont montré leur intérêt pour la reprise en main du chantier. Mais, en attendant, les Belgradois s’impatientent et subissent les embouteillages. C’est le reportage de Louis Seiller.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.