Accéder au contenu principal
Reportage international

Gaziantep et le déclin de la révolution syrienne

Audio 02:35
Une rue de Gaziantep (image d'illustration).
Une rue de Gaziantep (image d'illustration). Wikimedia/CC

À 60 km de la frontière syrienne, la ville turque de Gaziantep est devenue dès 2013 l’une des bases arrière de la rébellion syrienne. C’est là que se rencontraient instances politiques et militaires de l’opposition, s’élaboraient des stratégies pour renverser le régime et transitaient argent et armes pour les régions libérées. Mais avec la reprise en main du régime sur la majorité de la Syrie, les soutiens de l’opposition ont déserté la ville. Et le vent de la révolution ne souffle plus sur Gaziantep.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.