Accéder au contenu principal
Religions du monde

Notre-Dame: le sauvetage continue

Audio 48:30
Le chantier de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 19 août 2019. La ministre française du Travail, Muriel Penicaud (c), et le préfet de la région Ile-de-France, Michel Cadot (g).
Le chantier de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 19 août 2019. La ministre française du Travail, Muriel Penicaud (c), et le préfet de la région Ile-de-France, Michel Cadot (g). Thomas SAMSON / AFP

Publicité

Religions du Monde - Dimanche 20 octobre 2019 - 09H10-10H00


Notre-Dame de Paris: la phase de consolidation toujours en cours. La date était symbolique, le mardi 15 octobre 2019, six mois jour pour jour après l’incendie qui a ravagé la cathédrale, le ministère de la Culture et le Diocèse de Paris ont organisé deux rencontres avec la presse pour un bilan d’étape. Le chantier s’avère très difficile et la phase de consolidation du bâtiment n’est pas terminée.
- Mgr Benoist de Sinety, vicaire général et représentant de l’archevêque de Paris auprès du futur établissement public pour la restauration de Notre-Dame de Paris
- Mgr Patrick Chauvet, recteur de la cathédrale Notre-Dame
- P Gilles Drouin, directeur de l’Institut supérieur de Liturgie et délégué de l’archevêque pour l’aménagement de la cathédrale.

Témoignage / Marie-Alix de Putter: au nom d’Éric, résister à la haine. Marie-Alix de Putter, jeune femme franco-camerounaise, est l’épouse d’Éric de Putter, théologien protestant envoyé par le Defap au Cameroun pour enseigner à l’Université protestante d’Afrique centrale (UPAC) de Yaoundé. C’est sur ce campus qu’Éric de Putter, en juillet 2012, a été assassiné au couteau par des inconnus la veille de son retour en France. Sa dénonciation du climat de corruption à l’université lui avait valu des menaces de mort. Marie-Alix avait 27 ans et était enceinte de 4 mois. Sept ans plus tard, elle écrit un livre dédié à sa fille Rachel : « Aime ma fille aime » (Ampelos).

Afrique / Foi / Leadership féminin / Engagement social. Clémentine Méténier,journaliste indépendante, a couvert pour la deuxième fois les rencontres de jeunes organisées par le prêtre assomptionniste burkinabè Jean-Paul Sagadou, initiateur des VIA, les Voyages d’intégration africaine destinés à rassembler des jeunes de toutes confessions et de divers pays du Continent. Cette année (2019), c’est à Abidjan que s’est tenue cette nouvelle édition sur le thème du « Leadership féminin et les enjeux du vivre ensemble ». Reportage.

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.