Accéder au contenu principal
Afrique économie

La difficulté d'adopter un prix plancher pour les planteurs de cacao

Audio 02:12
Le Ghana et la Côte d'Ivoire représentent plus de 60% de la production mondiale de cacao.
Le Ghana et la Côte d'Ivoire représentent plus de 60% de la production mondiale de cacao. © Getty Images

Depuis le 1er octobre 2019, les producteurs de cacao en commerce équitable bénéficient d’un relèvement de 20 % du prix minimum garanti et de la prime de développement, selon FairTrade/Max Havelar, l’organisme certificateur. Le prix de la tonne de fèves passe donc de 2 000 à 2 400 dollars et prime de 200 dollars la tonne à 240 dollars. Ces augmentations concernent quelque 260 000 producteurs de cacao répartis dans 21 pays qui travaillent sous le label FairTrade/Max Havelar. Il s’agit ici d’une infime partie des producteurs de l’or brun dans le monde. La filière cacao-chocolat génère annuellement 100 milliards de dollars, mais seuls 6 milliards de dollars reviennent aux planteurs.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.