Accéder au contenu principal
Reportage international

Les Japonaises réclament un durcissement de la loi sur les violences sexuelles

Audio 02:30
Une manifestation contre l'absence de protection juridique pour les victimes de violences sexuelles à Tokyo au Japon, le 11 juin 2019.
Une manifestation contre l'absence de protection juridique pour les victimes de violences sexuelles à Tokyo au Japon, le 11 juin 2019. CHARLY TRIBALLEAU/AFP

Au Japon, cela fait plus de six mois qu’une lente révolution est à l’œuvre. Le Japon est classé 110e sur 149 pays dans le dernier rapport du Forum économique mondial sur l’égalité des sexes. Et alors que le pays n’a pas vraiment suivi le mouvement #metoo qui a commencé aux États-Unis en octobre 2017, les femmes sont de plus en plus nombreuses aujourd’hui à se confier sur les violences sexuelles dont elles ont été victimes et à demander un changement du Code pénal en matière de viol.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.