Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Pas de Brexit pour Halloween

Audio 19:30
© REUTERS/Hannah McKay

Pas de Brexit à craindre ou à célébrer, la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne est de nouveau repoussée et il y aura d’abord des élections, le 12 décembre 2019. Mais, tous les risques ne sont pas écartés.

Publicité

Au Royaume-Uni, la campagne électorale a démarré sur les chapeaux de roues en vue des élections du 12 décembre 2019.
Les hommes politiques britanniques qui auront quitté le pouvoir avant de voir le Brexit se réaliser se font de plus en plus nombreux.
Avec ce troisième report, on parle maintenant d'un Brexit au 31 janvier 2020, soit trois ans et demi après le vote des Britanniques, par référendum.
À l'époque, le conservateur David Cameron était Premier ministre. L’homme par qui le Brexit est arrivé publie ses mémoires, For the record (non traduit) chez Harper. Marie Billon l’a lu pour Accents d’Europe.
Le Brexit fera-t-il imploser le Royaume-Uni ? C’est la chronique MyEurop.info de Daniel Vigneron.
 

Beaucoup de Britanniques qui vivent à l’étranger, dans un pays de l’Union européenne restent inquiets.Britanniques qui vivent à l'étranger, dans un pays de l'Union européenne. Ils sont 380 000 en Espagne. Un tiers d’entre eux a plus de 65 ans.
Et ils ne sont sûrs de rien : ni du futur de leur couverture sociale, ni des retraites ou de leurs droits comme citoyen. Alors le nombre de demandes de régularisation a augmenté en flèche, ces derniers mois. Un reportage de Diane Cambon.

Pour certains, le Brexit c’est une occasion en or de faire des affaires. En Angleterre, un commerçant italien a créé un kit pour survivre à la sortie de l’UE. Les précisions de Cécile Debarge.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.