Accéder au contenu principal
Reportage international

Le calvaire des déplacés irakiens

Audio 02:30
Le 1er octobre 2019, une femme se promène avec ses enfants le premier jour de la rentrée scolaire dans la vieille ville de Mossoul, en Irak.
Le 1er octobre 2019, une femme se promène avec ses enfants le premier jour de la rentrée scolaire dans la vieille ville de Mossoul, en Irak. REUTERS/Abdullah Rashid

Depuis la fin du mois d'août, des centaines de déplacés irakiens, des femmes et des enfants pour la plupart, sont renvoyés dans leur région d'origine, parfois de force. La plupart sont aujourd'hui installés dans la région autour de Mossoul et redoutent de revenir chez eux.

Publicité

Ils n’ont plus de logement ou sont menacés de représailles par les communautés locales. Les défenseurs des droits de l’homme tirent la sonnette d’alarme.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.