Accéder au contenu principal
Invité France

Ian Brossat: «Encore trop de multipropriétaires transforment leurs logements en hôtels clandestins»

Audio 06:08
RFI

Ce 1er novembre, plusieurs choses vont changer en France : des nouvelles règles pour l'assurance chômage, la revalorisation de l'allocation pour adulte handicapé ou encore la hausse du prix du gaz et du paquet de cigarettes. Dans les semaines qui viennent, il va falloir aussi compter avec de nouvelles règles en cas de location de logement via une plateforme en ligne comme par exemple, Airbnb. À compter du 1er décembre, les grandes villes françaises pourront désormais exiger d'elles la publication (une fois par an) de la liste détaillée des logements qu'elles proposent. Ian Brossat, chargé du logement à la Mairie de Paris, répond aux questions de Jean-Baptiste Marot.

Publicité

« Il y a encore trop d’abus. Il y a encore trop de multipropriétaires qui transforment leurs logements en hôtels clandestins, qui sont loués toute l’année à des touristes. C’est-à-dire qu’on a plus affaire à des logements, mais à des surfaces commerciales. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.