Accéder au contenu principal
Les dessous de l'infox, la chronique

Les voies du futur TER de Dakar sont-elles endommagées?

Audio 02:38
La rame du nouveau train express régional, TER en gare de Dakar. Sénégal, le 15 janvier 2019.
La rame du nouveau train express régional, TER en gare de Dakar. Sénégal, le 15 janvier 2019. Seydina Aba Gueye /wikimedia.org

Au Sénégal, que se passe-t-il autour du futur train de banlieue de Dakar ? Une vidéo sur les réseaux sociaux entend montrer l’insécurité supposée du nouveau train express régional, le TER. Les images montrent que les rails seraient endommagés avant même la mise en service de l’infrastructure, prévue dans les prochains mois. La vidéo a été partagée massivement, et relayée par la presse locale. Problème, c’est une infox, une fausse information.

Publicité

► Alexis Guilleux : William que montre exactement cette vidéo ?

► William de Lesseux, correspondant de RFI au Sénégal : les images ont été prises à l’aide d’un smartphone, on voit des traverses de chemin de fer en béton… Vous savez, c’est ce qui relie les deux rails entre eux. Ces rails ils sont bien rouillés, mal attachés. Plus étonnant, plus inquiétant encore, le ciment est fissuré, parfois des bouts de traverse manquent… ou la jonction se trouve brisée en deux. Les images ont été publiées en début de semaine par une page Facebook, Sénégal Bou Bess. Ce qui veut dire « nouvelle vision du Sénégal », une page militante. D’ailleurs l’utilisateur interpelle le président Macky Sall dans sa vidéo. Il n’a pas souhaité nous communiquer son nom ni répondre à nos questions.

►A.G : en tout cas, ce que dénonce ce militant ne correspond pas à la réalité sur le terrain.

► W. de L. : Oui, on est bien à Dakar sur cette vidéo, on peut reconnaître les abords des voies du TER. C’est vrai, c’est ce qui est troublant et qui a induit tout le monde en erreur.

Mais il ne s’agit pas du chemin de fer sur lequel circulera le futur train express régional. Ce sont des voies annexes, plus anciennes qu’a filmé l’internaute, des voies qui ne seront pas utilisées par les rames produites par Alstom. Comme souvent dans ce genre de vidéo il faut prêter attention au contexte, au hors champ : on voit alors que le nouveau chemin de fer destiné au TER se situe juste à côté, c’est le seul à comporter des caténaires, c’est à dire à être électrifié. Ce ne sont pas ces rails-là qui ont été filmés. Information que nous confirme l’agence de l’État en charge du projet.

►A.G : reste que les rails filmés par l’internaute sont dangereux…

W. de L : Oui, même si les nouveaux trains ne rouleront pas par-là, cette voie qu’on penserait totalement inutilisable vu son état est en fait très empruntée. Par du fret, du transport de marchandises d’après les autorités.

Des marchandises sensibles celle des industries chimiques du Sénégal. Des cargaisons donc potentiellement dangereuses. Le directeur de l’entreprise n’a pas souhaité revenir sur l’état de ces voies. Même s’il ne s’agit pas du futur TER, les images de cette vidéo montrent en tout cas la situation exsangue des chemins de fer au Sénégal. Entre manque d’entretien et manque de moyens.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.