Accéder au contenu principal
Livre international

«Ma vie de l’autre côté du mur» de Wolf Biermann

Audio 04:17
«Ma vie de l’autre côté du mur», de Wolf Biermann, aux éditions Calmann Levy.
«Ma vie de l’autre côté du mur», de Wolf Biermann, aux éditions Calmann Levy. © Calmann Levy

L’Allemagne va célébrer le week-end prochain le 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin, qui allait déboucher moins d’un an plus tard sur la réunification du pays divisé durant 40 ans.À cette occasion, les mémoires d’un des dissidents les plus connus de la RDA communiste viennent de sortir en français sous le titre Ma vie de l’autre côté du mur. Wolf Biermann, fils de communistes convaincus, choisit au début des années 1950 de s’installer en RDA avant d’y devenir plus tard un chanteur connu mais qui n’a pas le droit de se produire en concert. En 1976, la RDA lui retire sa nationalité est-allemande alors qu’il joue à l’Ouest. Devenu un anti-communiste convaincu, Wolf Biermann est une star du monde artistique allemand, qui polarise par ses prises de position et ses formules choc. Pascal Thibaut l'a rencontré.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.