Accéder au contenu principal
Fréquence Asie

Présidentielle au Sri Lanka: «un discours de rassemblement plutôt que de division»

Audio 03:41
La foule se rassemble pour assister à un meeting de campagne de Gotabaya Rajapaksa, le 13 octobre 2019 à Kadawatha.
La foule se rassemble pour assister à un meeting de campagne de Gotabaya Rajapaksa, le 13 octobre 2019 à Kadawatha. REUTERS/Dinuka Liyanawatte

Dans une semaine, les Sri Lankais se rendent aux urnes. Un scrutin présidentiel prévu le 16 novembre dans un pays toujours en convalescence après les terribles attentats de Pâques.

Publicité

Une série de huit attaques contre des églises et des hôtels de luxe faisant 269 morts ont été perpétrées en avril dernier et ont été revendiquées par le groupe État islamique. Le Sri Lanka n'avait pas connu pareille violence depuis la guerre entre le gouvernement et les séparatistes tamouls qui s'est achevée en 2009.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.