Accéder au contenu principal
Décryptage

Bolivie: vers la pacification du pays?

Audio 19:30
La présidente par intérim de Bolivie Jeanine Añez, lors d'une conférence de presse à La Paz, le 15 novembre 2019.
La présidente par intérim de Bolivie Jeanine Añez, lors d'une conférence de presse à La Paz, le 15 novembre 2019. © RONALDO SCHEMIDT / AFP

Un calme précaire règne aujourd’hui en Bolivie, loin des violences qui ont émaillé les manifestations entre pro et anti Evo Morales et qui ont fait 32 morts en un mois.

Publicité

À l’issue d’une réélection contestée, l’ex-chef de l’État Evo Morales a été poussé à la démission et à l’exil au Mexique. Présidente par intérim, la sénatrice de droite, Jeanine Áñez, vient de promulguer une loi afin de convoquer un nouveau scrutin. Ces élections permettront-elles l’apaisement ? Que révèle le bras-de-fer politique sur la société bolivienne ? Et quel avenir pour Evo Morales, au pouvoir pendant 14 ans ?

Avec :
- Marie Normand, journaliste au service international de RFI
- Laetitia Perrier-Bruslé, maîtresse de conférences en Géographie à l’Université de Lorraine et chercheuse au Laboratoire LOTERR.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.