Accéder au contenu principal
Décryptage

Algérie: la rue peut-elle se faire entendre?

Audio 30:00
Manifestation à Alger, le 22 novembre 2019.
Manifestation à Alger, le 22 novembre 2019. REUTERS/Ramzi Boudina

Plus d'un millier d'étudiants et citoyens ont manifesté, ce mardi 26 novembre 2019, à Alger. Une mobilisation qui n'est pas nouvelle -elle dure depuis quarante semaines- depuis le début du mouvement qui a conduit à la démission du président Abdelaziz Bouteflika en avril 2019.

Publicité

Sept mois après, une nouvelle élection présidentielle se profile le 12 décembre 2019. Mais elle est rejetée par les protestataires car les candidats sont des figures de l'ancien régime. Le scrutin peut-il se tenir ? Quelle crédibilité lui apporter ? Comment les contestataires peuvent-ils faire entendre leur voix ?

Avec Akram Belkaïd, journaliste au Monde diplomatique, chroniqueur au Quotidien d’Oran, collaborateur à Orient XXI et auteur de « L'Algérie en 100 questions: Un pays empêché » (Tallandier 2019).

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.