Accéder au contenu principal
Rendez-vous culture

Avec «Houdoud», Bab el West se joue des frontières

Audio 05:40
Rythmes, mélodies, chants: Bab el West prouve que les musiques celtiques et maghrébines ont de nombreux points communs.
Rythmes, mélodies, chants: Bab el West prouve que les musiques celtiques et maghrébines ont de nombreux points communs. Pierrick Guidou

Formé il y a huit ans par des musiciens originaires de Bretagne et du Maroc, le groupe Bab el West confirme l’étendue de son talent avec son deuxième album Houdoud, « les frontières » en arabe.

Publicité

Bab el West offre un rock festif à la croisée des traditions celtiques et maghrébines, concocté par Habib Farroukh, le guitariste et chanteur, Clément Vallin à la basse, Marc Dupont à la batterie, Hamza Bencherif à la guitare électrique et Nidhal Jaoua au « qanun », l’ancêtre arabe de la harpe. Le groupe, qui puise son énergie dans le contact avec le public, sera en concert le 5 décembre prochain au Studio de l’Ermitage, à Paris.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.