Accéder au contenu principal
Atelier des médias

Ces Tchadiennes qui s’emparent du numérique

Audio 19:30
Marie Perret (Institut français du Tchad) et Sandrine Naguertiga (WenakLabs) devant la galerie de photos de l'exposition "Femmes digitales" sur la terrasse de WenakLabs, en plein cœur de N'Djaména.
Marie Perret (Institut français du Tchad) et Sandrine Naguertiga (WenakLabs) devant la galerie de photos de l'exposition "Femmes digitales" sur la terrasse de WenakLabs, en plein cœur de N'Djaména. © RFI / Camille Deloche

Cette semaine, L’Atelier des médias vous emmène à N’Djaména, au Tchad, pour la cinquième édition du festival #NovembreNumérique porté par l’Institut français du Tchad, en partenariat avec WenakLabs.

Publicité

WenakLabs, c’est une pépinière branchée citoyenneté et informatique basée en plein de cœur de la capitale tchadienne, mais c’est surtout un lieu où l’on tente d’inventer le futur. Et où le combat passe… par les Tchadiennes. 

► À écouter aussi WenakLabs, naissance d'un collectif de « geeks » au Tchad

Précisément, l’équipe de L’Atelier des médias a profité de l’exposition Femmes digitales, que l’on peut voir gratuitement jusqu'au 30 novembre 2019 sur le toit de WenakLabs – mais aussi dans le hall de l’Institut français du Tchad pour entendre ces Tchadiennes qui ont décidé de s’emparer du numérique.

Et elles ne lâcheront rien : que l’on pense à Widad Aboubakar Hisseine, directrice des études et planification de l'Adetic, à Safia Mahamat Youssouf, de SoudaTchad, ou encore Sandrine Naguertiga, il est clair que ces femmes préparent la relève… Que ce soit par l’éducation, la pratique du codage, ou par leur détermination à ne pas laisser l’avenir leur échapper.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.