Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Nathalie Azoulai, déclic et des claques

Audio 48:29
Photographie portrait de l'écrivaine Nathalie Azoulai.
Photographie portrait de l'écrivaine Nathalie Azoulai. © John Foley P.O.L

Lauréate du Prix Médicis en 2015 pour Titus et Bérénice, l'écrivaine Nathalie Azoulai publie chez P.O.L deux courts romans, qui nous parlent de notre rapport à l’œuvre d’art et à la vie. L’un, très dialogué, s’intitule Clic-Clac. L’autre, un vif monologue intérieur, s’appelle En découdre.

Publicité

Ce sont deux femmes qui se trouvent à des moments-clés de leur existence. Une cinéaste installée et reconnue, qui a toutes les peines du monde à tourner son dixième film ; une mystérieuse visiteuse qui vient chaque jour regarder les tableaux d’un petit musée de province presque toujours désert, et qui y retrouve inexorablement le même gardien de musée, sans échanger avec lui ni mots, ni regards. Deux femmes entre passé et présent, entre empreintes et postures sociales, que met en scène Nathalie Azoulai, invitée de VMDN.

 

Couvertures des livres "Clic-Clac" et "En découdre" de Nathalie Azoulai aux éditions P.O.L
Couvertures des livres "Clic-Clac" et "En découdre" de Nathalie Azoulai aux éditions P.O.L ©EditionsPOL/TaniaTsikounasRFI

 

Depuis la mi-novembre et jusqu’au 24 décembre 2019, en Seine-saint-Denis, le plus grand festival de création autour des musiques africaines,AFRICOLOR, fête ses 30 ans. Jeudi dernier (28 novembre), à la Maison de la Musique de Nanterre, Hortense Volle a assisté à la première de l’une de ses rencontres inédites : Afriquatuors. Entre Paris et Brazzaville, entre Berlin et Lagos, Afriquatuors (deux quatuors à cordes et à vent) est une invitation à rentrer dans une salle de bal panafricaine, dans une philharmonie enjaillée où on aurait enfin le droit de monter sur les tables !

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.