Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Kamala Marius: «Il y a 100 cas de viol recensés par jour en Inde»

Audio 08:22
RFI

En Inde, les drames concernant les violences sexuelles se succèdent. Comment expliquer ce phénomène ? Comment y remédier ? Les explications de Kamala Marius, maîtresse de conférences en géographie à l'université Bordeaux-Montaigne et enseignante- chercheure au LAM.

Publicité

Après le viol collectif et le meurtre d’une vétérinaire de 27 ans qui a ému l'opinion fin novembre, aujourd’hui c’est l'histoire d’une autre jeune femme de 23 ans qui fait la Une de tous les médias. Elle a déposé plainte pour viol en mars dernier mais sur le chemin du tribunal où devait avoir lieu le procès, 5 hommes l'ont brulée vive dans son village de l'Uttar Pradesh. Selon les statistiques officielles, plus de 33 000 viols ont été recensés dans le pays en 2017. Des chiffres bien en deçà de la réalité.

Le manque d'éducation, notamment sexuelle, est l'un des facteurs de ce fléau. « Si vous regardez les séries indiennes, c’est toujours frappant de voir comment les femmes sont toujours des objets sexuels... comment elles sont perçues par les hommes en Inde », s’insurge Kamala Marius, spécialiste du monde indien et auteure de Les inégalités de genre en Inde au prisme des études postcoloniales, éditions Karthala.

À lire également :

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.