Accéder au contenu principal
En sol majeur

Toufik Benaichouche

Audio 48:30
Toufik Benaichouche, grand reporter à RFI.
Toufik Benaichouche, grand reporter à RFI. © RFI/Nohria Retiel

La voix de Toufik Benaichouche vient de s’éteindre. Journaliste à RFI depuis 1994, prix Bayeux des correspondants de guerre en 2006, pour son reportage sur la guerre du Liban, il promenait sa silhouette tranquille dans les dossiers les plus chauds de l’actualité internationale. Il avait croisé le commandant Massoud, interviewé Ezer Weizman le président israélien, sauvé le fils du poète afghan Majrouh, couvert l’opération Les raisins de la colère de l’armée israélienne, assisté à la chute de Kaboul aux mains des Talibans et traversé le 11 septembre à New York pour RFI.

Publicité

Toufik n’était pas seulement un expert du Proche-Orient, c’était aussi un amoureux du Proche-Orient et un formidable «raconteur». Les scènes de guerre racontées avec force détails derrière son micro devenaient roman. Il savait puiser dans ses mille et une nuits algériennes à lui, ce fluide qui vous tient en haleine.  Lorsque je le croisais pour la première fois à la Chaîne 3 (radio d’État à Alger) fin des années 80, je sentais vibrer derrière son incroyable sourire ses 3 passions: la radio, l’information et le monde arabe dont il était spirituellement issu. Pour saluer sa mémoire, nous rediffusons l’entretien qu’il avait accordé à En sol majeur en 2009.

Les choix musicaux de Toufik Benaichouche :
Dahmane El Harachi Ya Rayah
Bud Powell Just one of those things
Bob Dylan Mister tambourine man
Khaled Bakhta
John Coltrane Blue train

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.