Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

En Europe, le malaise paysan

Audio 19:30
Des agriculteurs bloquant l'autoroute A47, à Givors, au sud de Lyon, le 27 novembre 2019.
Des agriculteurs bloquant l'autoroute A47, à Givors, au sud de Lyon, le 27 novembre 2019. © AFP/JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

La contestation sociale. Elle ne concerne pas seulement les Français inquiets pour leur retraite, ou les exclus de la croissance, il faut compter aussi avec le malaise paysan.

Publicité

En France, mais aussi en Allemagne, et aux Pays-Bas, ils manifestaient ces dernières semaines. Bousculés par les injonctions à produire mieux, sans pesticide, moins cher quand les cours sont volatiles, soumis aux aléas d’un marché mondial.

En France, 22 % des agriculteurs vivent sous le seuil de pauvreté. Pour les plus jeunes, il est difficile de s’installer. Endettement, solitude, recours au revenu de solidarité active. La jeune génération a du mal à se lancer dans le métier. Alexis Bédu.

Double activité en Pologne
Et en Pologne, le secteur agricole affiche une croissance presque indécente en Europe. Il emploie encore 13 % de la population active contre 4 % en France. Mais, derrière les chiffres, se cachent d’immenses disparités. Les grosses fermes intensives héritières du communisme et les petites exploitations de moins de 10 ha. Seules, 15 % des fermes sont rentables dans le pays, et on peut facilement imaginer lesquelles.
Thomas Giraudeau est allé à la rencontre de deux jeunes agricultrices qui joignent les deux bouts grâce à l’agrotourisme.

Sauver un village au Portugal
Et si l’une des causes de ce malaise paysan est aussi cette nouvelle cohabitation entre agriculteurs de toujours et nouveaux néoruraux, la survie des villages est aussi en jeu. À l’intérieur du Portugal, la région de Tras-os-montes est menacée de désertification, mais une famille d’un petit bourg de Podence, avec la nouvelle génération, relève le défi pour relancer l’activité économique. Reportage signé Marie-Line Darcy.

Brexiternity
C’est ce jeudi 12 décembre 2019 que les Britanniques, les Écossais, les Irlandais du Nord se rendent aux urnes, pour élire une nouvelle Chambre des communes, et donc un Premier ministre. Boris Johnson ou pas. Brexit ou pas. Le double enjeu fait de ce scrutin une étape majeure. Mais, en aura-t-on pour autant terminé avec la Saga Brexit ? Pas du tout, nous dit Denis Mac Shane. Ancien député travailliste, ancien ministre chargé de l’Europe sous Tony Blair, il vient de publier un livre intitulé Brexiternity. Bref, on va encore parler longtemps du Brexit, comme il l’a expliqué à Sylvie Noël, dans un français savoureux et enrhumé.
Brexiternity est publié en anglais, aux éditions IB Tauris, mais il n’est pas encore disponible en français.

Une émission réalisée grâce au cofinancement de l’Union européenne.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.