Accéder au contenu principal
Grand reportage

Marawi: une crise oubliée

Audio 19:30
« I Love Marawi », criblé d’impacts de balles face au Lac de Lanao.
« I Love Marawi », criblé d’impacts de balles face au Lac de Lanao. © RFI/Jelena Tomic

Il y a deux ans, au terme d’une longue bataille contre des islamistes qui avaient prêté allégeance au groupe État Islamique, l’armée des Philippines libérait Marawi, la plus grande ville musulmane de l’archipel à majorité catholique. Les groupes jihadistes avait choisi cette ville pour y implanter leur futur califat en Asie.

Publicité

Ce conflit inédit aux Philippines, avait fait près de 1 000 morts et plus de 350 000 déplacés. Aujourd’hui, une grande partie de la ville est en ruines et près de 70 000 personnes vivent toujours dans des abris de fortune. La reconstruction s’éternise et des dizaines de milliers de déplacés vivent dans l’attente, entre colère et crainte d’une résurgence de l’EI.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.