Accéder au contenu principal
Le coq chante

La pollution de l’eau d’origine agricole

Audio 19:30
L’usine de potabilisation des eaux du Val, à Orléans, au centre de la France.
L’usine de potabilisation des eaux du Val, à Orléans, au centre de la France. © RFI/Sayouba Traoré

L’agriculture représente, dans de nombreuses régions, la principale source de la pollution de l’eau, devant l’industrie ou les rejets urbains. Question grave parce qu’il nous faut pouvoir manger sainement et, dans le même temps, disposer d’une eau potable. Selon une enquête publiée par l’IFEN (Institut français de l’environnement) en 2003, pas moins de 148 pesticides différents ont été trouvés dans les eaux de surface et 62 dans les eaux souterraines.

Publicité

 

Une étude rendue publique en juillet 2009 par le Ministère de l’Environnement confirme que la pollution de l’eau par les nitrates, malgré les efforts, continue de rester stable. Nous allons dans le Loiret, en France, où un partenariat unit les différents acteurs pour préserver la qualité de l’eau.
On a la Chambre d’Agriculture du Loiret, et des opérateurs du service public d’Eau Potable de l’Orléanaise des Eaux. Les techniciens disent «FP2E» pour désigner la Fédération professionnelle des Entreprises de l’Eau. L’enjeu ici, c’est la protection des captages d’eau potable.

En images

 

Invités :
- Luc Servan, président de la Chambre d’Agriculture de Charente maritime, référent gestion de l’eau pour les Chambres d’Agriculture.
- Jean-Marie Fortin, horticulteur, président de la Chambre d’Agriculture du Loiret.
- Tristan Mathieu, délégué général de la Fédération des Entreprises de l’Eau.
 

Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Ewa Piedel

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.