Accéder au contenu principal
De vive(s) voix

Pour Catherine Boskowitz, «Le pire n’est pas (toujours) certain»

Audio 29:00
«Le pire n’est pas (toujours) certain», pièce de Catherine Boskowitz, présentée au MC93 de Bobigny.
«Le pire n’est pas (toujours) certain», pièce de Catherine Boskowitz, présentée au MC93 de Bobigny. © Christophe Péan / Francophonies

Le pire n’est pas (toujours) certain, c’est le nom de cette pièce de Catherine Boskowitz qui invite le spectateur à suivre la route d’un chien, lui-même croisant celles de personnes en migration, entre Thessalonique et Bobigny. Un parcours entre documentaire et conte, nourri de trois années dans les camps de réfugiés.

Publicité

Le spectacle, créé en septembre 2019, dans le cadre du festival Les Francophonies, des écritures à la scène, se joue du 11 au 21 décembre 2019 à la MC93.

Invitée: Catherine Boskowitz, auteure et metteuse en scène.

La chronique Ailleurs avec Sylvie Dyklopomos, directrice artistique du festival Mantsina sur scène, à Brazzaville.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.