Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Mathilda May porte Pierre Richard entre ciel et terre

Audio 48:30
Affiche du spectacle «Monsieur X» mis en scène par Mathilda May, avec Pierre Richard au théâtre de l'Atelier, Paris.
Affiche du spectacle «Monsieur X» mis en scène par Mathilda May, avec Pierre Richard au théâtre de l'Atelier, Paris. © Théâtre de l'Atelier

Monsieur X avec Pierre Richard, c’est actuellement à Paris, au théâtre de l’Atelier. À la mise en scène, la comédienne Mathilda May. Elle est l'invitée de VMDN.

Publicité

C’est une histoire sans paroles, mais qui dit tant. Un dialogue tendre, drôle et poétique qui nous emporte aux confins du réel, du rêve ou de l’illusion, on ne sait pas vraiment, ou peut-être que chacun le ressent différemment, selon son vécu, son humeur, son état d’esprit ou de cœur. Un seul en scène ancré dans la solitude, mais peuplé d’objets du quotidien, de bruits, de sons, de jeux de lumières et de vidéo, autour d’un homme, Monsieur X. Les cheveux blancs comme les nuages, le cœur léger comme un ciel bleu. Son visage n’apparaît pas sur l’affiche, mais sur scène, on le reconnait instantanément : Monsieur X, c’est Pierre Richard, l’un des acteurs français les plus populaires, un des plus touchants aussi sans doute. C’est pour lui que Mathilda May a écrit, conçu et mis en scène ce solo visuel, qu’accompagne une musique originale signée Ibrahim Maalouf.

Photographie de Mathilda May et Pierre Richard durant les répétitions de "Monsieur X" au Théâtre de l'Atelier.
Photographie de Mathilda May et Pierre Richard durant les répétitions de "Monsieur X" au Théâtre de l'Atelier. ©PaulineMaillet

Compulsory Figures, « Figures imposés » en français. C'est le nom d'une discipline de patinage artistique olympique aujourd’hui tombée dans l'oubli. Le plasticien Xavier Veilhan s'est emparé de cette pratique pour monter un spectacle sur glace, à travers un dialogue entre un dessin et le corps du patineur Stephen Thompson. Ils se produisent à partir de ce soir à Paris, à la Grande Halle de la Villette. Mais c’est aux Subsistances, à Lyon, que notre reporter Alexis Bedu a découvert le spectacle.

Et au menu du café gourmand :

- Sébastien Jédor s'est rendu à la Biennale de Bamako, le plus important rendez-vous consacré à la photo en Afrique. Pour cette Biennale, 85 artistes dans 12 lieux d'exposition : le Musée national, le Mémorial Modibo Keita, d'autres lieux « institutionnels », mais aussi un lycée de jeunes filles, les murs d'un cinéma désaffecté, etc.

- Amélie Beaucour était à Valenciennes, dans le Nord de la France, pour rencontrer l'équipe qui a conçu le jeu vidéo adapté de la BD Black Sad. Direction New York, dans les années 50, pour y retrouver le détective John Blacksad, un chat noir anthropomorphe, héros de la bande dessinée du même nom, de Diaz Canales et Guarnido !

- Alain Pilot nous en met plein les oreilles et plein les yeux, même si c’est de la radio, avec le groupe québécois Paupières, un trio qui nous présente son mini-album, Jettatutra, qu’il a déjà fait résonner sur scène en Corée du Sud.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.