Accéder au contenu principal
Débat du jour

Des sanctions pour quoi faire? (Rediffusion de l'émission du 2 mai 2019)

Audio 19:30
Le président américain Donald Trump arbore la signature du retrait des Etats-Unis de l'accord sur le programme nucléaire en Iran et du rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran, le 8 mai dernier à la Maison Blanche.
Le président américain Donald Trump arbore la signature du retrait des Etats-Unis de l'accord sur le programme nucléaire en Iran et du rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran, le 8 mai dernier à la Maison Blanche. GETTY IMAGES

C'est aujourd'hui que les États-Unis mettent fin aux exemptions de sanctions en faveur du groupe de huit pays qui pouvaient encore continuer à acheter du pétrole iranien. L'objectif est de faire pression sur le régime de Téhéran et, si possible, d'y mettre un terme. Mais, les mollahs sont toujours là, de même que le régime castriste à Cuba ou celui de la dynastie des Kim en Corée du Nord. C'est aussi le cas des pro-Russes du Donbass en Ukraine et, après l'annexion de la Crimée, de leurs alliés moscovites, sanctionnés, eux, par les Européens. On peut donc s'interroger sur le but et l'efficacité des sanctions internationales. Des sanctions pour quoi faire ? C'est la question du jour.

Publicité

Pour en débattre

Charlotte Beaucillon, professeur de droit international public et européen à l'Université de Lille, chercheuse au CRDP (Centre de recherche droits et perspectives du droit), chercheuse associée à l’IREDIES (Institut de recherche en droit international et européen de la Sorbonne). Directrice du projet de recherche COMPLY relatif à la gouvernance de la conformité aux sanctions internationales

Bastien Nivet, politologue, enseignant chercheur à l’EMLV (École de management Léonard de Vinci) et chercheur associé à l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l'École militaire).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.