Accéder au contenu principal
Reportage international

Droits de l'homme au Cambodge: l'industrie textile menacée par des sanctions européennes

Audio 02:35
Une usine textile dans la province de Kandal, au Cambodge, le 12 décembre 2018.
Une usine textile dans la province de Kandal, au Cambodge, le 12 décembre 2018. Reuters/Samrang Pring

Comme d’autres pays en voie de développement, le Cambodge ne paie pas de taxes douanières pour ses marchandises exportées vers l’Union européenne. Mais depuis février 2019, la Commission européenne envisage de suspendre la préférence douanière « Tout sauf les armes » (« accord TSA »), conditionnée au respect des droits de l’homme et du travail. En cause : le recul des libertés politiques et d’expression au Cambodge. Alors que la décision finale est attendue en février prochain, la potentielle perte de cette préférence douanière inquiète déjà l’industrie textile, l’une des plus importantes du pays.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.