Accéder au contenu principal
Chronique des droits de l'homme

Syrie: être médecin sous les bombes

Audio 03:36
Des médecins syriens réalisent une chirurgie à l'hôpital dans la province de Idleb, le 4 septembre 2018.
Des médecins syriens réalisent une chirurgie à l'hôpital dans la province de Idleb, le 4 septembre 2018. OMAR HAJ KADOUR/AFP

La guerre continue en Syrie. Dans le viseur des troupes de Bachar el-Assad : la province d’Idleb, dans le nord-ouest du pays. Dans cette enclave, près de 4 millions de civils sont pris en étau entre l’armée syrienne et des groupes jihadistes. Ces dernières semaines, les bombardements du régime et de son allié russe se sont intensifiés, provoquant la mort de plus d’une centaine de civils en quelques jours.

Publicité

La plupart des organisations internationales ont déserté le terrain. Restent, seules, des ONG qui travaillent avec des Syriens. C’est le cas de l’Organisation de secours et de soins médicaux, l’UOSSM, qui dispense des formations en médecine d’urgence. Dans cette guerre sans front, des médecins continuent d’exercer leur métier au péril de leur vie. Le docteur Jubran Durbas est l’un d’entre eux.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.