Accéder au contenu principal
Grand reportage

Harcèlements, menaces, disparitions: les Ouïghours de France vivent dans la peur

Audio 19:30
Près de 75% des Ouïghours de la diaspora disent avoir un proche qui est détenu dans un camp de rééducation au Xinjiang en Chine. Longtemps silencieux par peur de mettre leur famille en danger, certains brisent aujourd'hui le silence...
Près de 75% des Ouïghours de la diaspora disent avoir un proche qui est détenu dans un camp de rééducation au Xinjiang en Chine. Longtemps silencieux par peur de mettre leur famille en danger, certains brisent aujourd'hui le silence... © RFI/Heike Schmidt

C’est la plus grande incarcération de masse du XXIème siècle : au Xinjiang dans l’extrême ouest de la Chine, près d’un million d’Ouïghours – une minorité turcophone et musulmane – sont détenus dans des camps de rééducation, selon l’ONU. Washington n’hésite plus à appeler ces centres entourés de barbelés des « camps de concentration », et estime que le nombre de détenus pourrait avoisiner les 3 millions. Au nom de la lutte antiterroriste, une véritable purge s’opère au Xinjiang, où la Chine a instauré un système de surveillance totalitaire pour contrôler les Ouïghours. Mais, la répression qui s’abat sur la région ne s’arrête pas aux frontières. Pékin traque la minorité aussi ailleurs dans le monde et jusqu’en France, où près d’un millier de Ouïghours se sont exilés. Harcèlements, menaces, disparitions : les Ouïghours de France vivent dans la peur. Un Grand reportage d’Heike Schmidt.(Rediffusion du 28 mai 2019).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.