Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Bolsonaro, un an après : «la politique de stigmatisation crée un climat agressif»

Audio 06:39
Le président brésilien Jair Bolsonaro le 12 décembre 2019 à Brasilia.
Le président brésilien Jair Bolsonaro le 12 décembre 2019 à Brasilia. REUTERS/Adriano Machado

Le 1er janvier 2019, Jair Bolsonaro était investi à la tête du Brésil après avoir fait campagne contre l’insécurité et la corruption, sur fond de rejet de la classe politique. Fortement critiqué sur la scène internationale, quelque 42 % des Brésiliens conservent une image positive du chef de l’Etat et près du tiers d’entre eux appuient son action au pouvoir.

Publicité

A quoi ressemble une présidence d’extrême droite et quelles leçons peut-on en tirer ? Éléments de réponse avec Laurent Vidal, professeur à l'université de La Rochelle, spécialiste de l'histoire du Brésil.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.