Accéder au contenu principal
Invité France

Attaques au couteau: «Il ne faut pas confondre la maladie mentale et des troubles psychologiques»

Audio 04:19
RFI

Un homme armé d'un couteau et criant « Allah Akbar », connu pour sa radicalisation et ses troubles du comportement, a été arrêté dimanche à Metz et placé en garde à vue en milieu hospitalier. Cet incident survient deux jours après la mort d'une personne, tuée par un homme ayant agressé des passants à l'arme blanche dans un parc de Villejuif (Val-de-Marne) avant d'être abattu par la police. L’auteur, radicalisé, avait un passé psychiatrique, comme de nombreux auteurs d’attentats récents. Faut-il alors parler d'attentat ? Éléments de réponse avec le docteur Daniel Zagury, expert psychiatre.

Publicité

« C’est vraiment très agaçant de voir qu’à chaque affaire, on soulève exactement les mêmes questions. C’est un peu comme si notre logiciel, et notamment le logiciel des médias, ne parvenait pas à intégrer la complexité de ce qui est en train de se passer sous nos yeux. »

Daniel Zagury est l'auteur de La barbarie des hommes ordinaires : ces criminels qui pourraient être nous, aux Éditions de l'Observatoire.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.