Accéder au contenu principal
Reportage international

Grèce: une population de plus en plus hostile vis-à-vis des migrants

Audio 02:34
Des réfugiés traversent le camp de Moria, sur l'île de Lesbos en Grèce, le 13 décembre 2019.
Des réfugiés traversent le camp de Moria, sur l'île de Lesbos en Grèce, le 13 décembre 2019. REUTERS/Giorgos Moutafis

Au mois de décembre, un peu plus de 5 000 nouveaux demandeurs d’asile ont débarqué sur les îles grecques depuis la Turquie voisine. Une situation parfois mal vécue par une partie de la population grecque, qui tolère de moins en moins leur présence.

Publicité

En fin d’année, le transfert vers le continent de plusieurs milliers de réfugiés depuis les îles saturées de la mer Égée a ainsi suscité des crispations, notamment dans le nord du pays. D’autant que sur le terrain, la population se dit souvent mal informée de ces transferts.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.