Accéder au contenu principal
Invité France

Affaire Carlos Ghosn: «L'opinion publique libanaise est très divisée»

Audio 10:38
RFI

L'ancien patron de Renault et de Nissan, qui s'est spectaculairement soustrait à son assignation à résidence au Japon pour se réfugier au Liban, s'est livré ce mercredi à un réquisitoire contre la justice japonaise, affirmant que les accusations portées contre lui étaient fausses et que les conditions dans lesquelles il a été détenu puis assigné à résidence au Japon visaient à le « briser ». Michel Touma, éditorialiste et co-rédacteur en chef au quotidien libanais L'Orient-Le Jour, revient notamment sur la perception, au Liban, de cette affaire (entretien réalisé avant l'intervention publique de Carlos Ghosn).

Publicité

« Une partie de l’opinion le défend et le présente comme une exemple de "success story". Mais beaucoup de Libanais le critiquent aussi. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.