Accéder au contenu principal
Reportage international

Le Maroc tente de retenir les migrants

Audio 02:24
Des migrants en provenance du Maroc traversent le détroit de Gibraltar vers Tarifa en Espagne, en juillet 2018.
Des migrants en provenance du Maroc traversent le détroit de Gibraltar vers Tarifa en Espagne, en juillet 2018. REUTERS/Jon Nazca

C’est un funeste décompte auquel s’est livré la presse italienne en ce début d’année 2020. Le quotidien national La Repubblica a signalé le 6 janvier le premier migrant mort en Méditerranée. Son corps a été retrouvé sur une plage de Syrte, en Libye.

Publicité

Et alors que la route entre la Libye et l'Italie est de moins en moins empruntée ces derniers mois par les migrants qui souhaitent arriver en Europe, celle entre le Maroc et l’Espagne reste très empruntée. Car si depuis plusieurs années le pays fait de gros efforts pour passer du statut de pays de transit à celui de pays de résidence, nombreux sont les migrants qui préfèrent malgré tout poursuivre le voyage vers l’Europe.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.