Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Iegor Gran, traque et tracas au pays des Soviets

Audio 48:30
Portrait photo de l'écrivain Iegor Gran.
Portrait photo de l'écrivain Iegor Gran. © John Folye/P.O.L

Iegor Gran est né en 1964 à Moscou sous le nom de Iegor Siniavski. Son père Andreï Siniavski, dissident soviétique, est arrêté par le KGB en 1965, et condamné à 7 ans de Goulag. Son nouveau livre Les Services compétents (services du KGB dans les années 1960 en Union Soviétique) retrace avec force et humour cette histoire intime et collective. Il est publié chez POL.

Publicité

Si vous aimez l’histoire, la grande et la petite ; si vous appréciez l’érudition et l’intelligence autant que la fantaisie et l’ironie, alors plongez sans hésiter dans son nouveau livre. Il faut dire que notre invité Iegor Gran a l’habitude : son roman ONG ! a reçu le prix de l’humour noir en 2003. Après l’humanitaire, l’écologie, ou encore les petitesses du milieu littéraire, la plume alerte de Iegor Gran, entre farce et tragédie, nous offre un savoureux voyage dans la Russie soviétique, et en même temps un hommage à son père, l’écrivain dissident Andreï Siniavski.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.