Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Sommet sur le Sahel: «On a confié à l’armée française une sorte de mission impossible»

Audio 06:37
Le président français Emmanuel Macron à Pau, où se tient le sommet avec les pays du Sahel, le 13 janvier 2020.
Le président français Emmanuel Macron à Pau, où se tient le sommet avec les pays du Sahel, le 13 janvier 2020. (Foto: Reuters)

Face à la multiplication des attaques jihadistes au Sahel, Emmanuel Macron réunit ce lundi, à huit clos, ses cinq alliés dans la région - les présidents du Mali, du Niger, du Tchad, du Burkina Faso et de la Mauritanie - pour relancer une alliance mise à mal par le sentiment anti-français et le manque d'entraide internationale. L’analyse de l’invité de la mi-journée de RFI, Marc-Antoine Pérouse de Montclos, directeur de recherches à l'Institut de recherche pour le développement (IRD). 

Publicité

« La France attend d’abord que les présidents des États du G5 Sahel expriment leur solidarité avec la France et qu’ils disent publiquement que l’armée française continue son travail à leurs côtés. »

Marc-Antoine Pérouse de Montclos est notamment l'auteur du livre Une guerre perdue, à paraître le 15 janvier aux éditions JC Lattès.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.