Accéder au contenu principal
Accents d'europe

Haro sur l’éducation sexuelle en Pologne

Audio 19:30
Le chef du PiS Jaroslaw Kaczynski, ici le 13 octobre 2019 à Varsovie.
Le chef du PiS Jaroslaw Kaczynski, ici le 13 octobre 2019 à Varsovie. © Reuters/Kacper Pempel

La dérive ultra-conservatrice se poursuit en Pologne. Surtout depuis que le parti Droit et justice, le PiS de Jaroslaw Kaczyński, a remporté la majorité absolue aux dernières élections législatives en octobre 2019.

Publicité

Et la bataille se concentre en ce moment sur l’éducation sexuelle. La Diète (Chambre basse du Parlement polonais) discute actuellement d’un projet de loi qui pourrait punir de trois ans de prison toute personne qui donne des cours d’éducation sexuelle à l’école.
« Stoppedofilii » clament les associations ultra-catholiques, qui estiment que cet enseignement déprave la jeunesse. De quoi démoraliser tous les intervenants scolaires, que Thomas Giraudeau a rencontrés à Varsovie.

Silence religieux en Croatie
Et dans les Balkans, en Croatie, l’Église catholique mène un combat en tout point similaire. Mais, qui rencontre curieusement beaucoup moins d’opposition. Il n’y a toujours aucun cours d’éducation sexuelle à l’école croate. Et depuis 2013, les gouvernements successifs n’ont pas osé introduire une réforme du programme. Simon Rico

Et la France peut mieux faire !
Depuis 2001, la loi prévoit trois séances d’éducation à la sexualité par an, du primaire jusqu’au lycée. Au programme : la contraception, les maladies sexuellement transmissibles, la puberté, mais aussi les préjugés sexistes et homophobes.
Mais, près de 20 ans plus tard, cette loi n’est pas complètement appliquée. Léa-Lisa Westerhoff.

Aux sources de l’«agribashing»
Parce que le phénomène n’est pas seulement français, on utilise un mot anglais. L’«agribashing», cette nouvelle colère des citoyens envers les agriculteurs. Trop cruels envers les animaux, trop peu respectueux de la nature, trop gourmands en pesticides : la liste des griefs est longue.
En décembre 2019, la gendarmerie nationale française a ouvert une cellule spéciale pour lutter contre les intrusions dans les exploitations agricoles, et on a recensé 71 actions en 2019 menées par des militants anti-viande.
Pour renouer le dialogue entre les habitants, néo-ruraux ou pas d’ailleurs, et les paysans, des agriculteurs ont ouvert une ligne téléphonique. Un numéro vert, intitulé « Ici la terre ». Ils entendent répondre directement aux critiques. C’est le reportage d’Alexis Bédu.

En un mot : Spitzenvater
Et on terminera cette émission par notre chronique «En un mot». Nous avons choisi cette semaine Spitzenvater, Super papa en allemand.
Chaque année, on élit en Allemagne le spitzenvater des Jahres, le super papa de l’année.
L’an dernier (2019), le prix a été décerné au mari de la première femme astronaute allemande, et cela a déclenché un vif débat outre-Rhin. En effet, pourquoi récompenser un père qui fait ce que font presque toutes les mères allemandes ? Explications de Déborah Berlioz.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.