Accéder au contenu principal
Écouter le monde

Rêve sonore de villes fragmentées

Audio 02:30
Image tirée de la série d'Écouter le monde «La ville rêvée».
Image tirée de la série d'Écouter le monde «La ville rêvée». © Pascale Evrard

Quels sons urbains éveillent en nous des émotions ? Comment et pourquoi ? De quelle ville sonore rêvons-nous ?

Publicité

Lancé par la plateforme Écouter le monde, l’appel à participation « La ville rêvée » a invité des contributeurs du monde entier à capter et à transmettre des sons de leur environnement, désormais cartographiés et en libre accès sur la carte des sons. Mais comment bâtir « La ville rêvée » ? Est-elle mosaïque sonore, composée d’échos multiples d’autres cités ? Des auteurs et artistes s’emparent de paysages sonores pour construire leur « ville rêvée », réelle ou imaginaire.

Musicien et contributeur d’Écouter le monde, Bertrand Gauguet a bâti une ville imaginaire comme une dérive au fil d’un rêve nocturne, en puisant dans ses archives. Son « rêve de ville fragmentées » se compose de son(ge)s nomades, de la Grèce au Japon, de Bruxelles à Hong Kong ou de Nice à Beyrouth en passant par Venise. Vagues, voix et klaxons, cigales et sirène, ascenseurs et chevaux… : une errance entre interstices de la mémoire sonore.

Pascale Evrard

Au travers d’enregistrements de la vie ici et là et de créations sonores, la plateforme participative d’Écouter le monde se propose de collecter, d’éditer, d’archiver et d’exploiter un patrimoine sonore mondial.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.