Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Rapport Oxfam: «Il faut investir dans les services publics, vecteurs de diminution des inégalités»

Audio 06:32
Des gens attendent devant l'entrée des urgences de l'hôpital Yalgado de Ouagadougou (photo d'illustration)
Des gens attendent devant l'entrée des urgences de l'hôpital Yalgado de Ouagadougou (photo d'illustration) Ahmed OUOBA / AFP

Les 2 153 milliardaires du globe détiennent désormais plus d'argent que 60% de la population mondiale, dénonce ce lundi l'ONG Oxfam, soulignant une concentration des richesses au détriment notamment des femmes, « en première ligne » des inégalités. Pour réduire les inégalités, cette confédération de plusieurs ONG internationales invite les gouvernements du monde à agir en augmentant les impôts des plus riches mais aussi en investissant dans la protection sociale ou en luttant contre le sexisme. Le décryptage de ce rapport avec Quentin Parrinello, responsable de plaidoyer justice fiscale et inégalités chez Oxfam France.

Publicité

« Le niveau d’inégalités est toujours indécent : les 1% les plus riches possèdent deux fois plus que 90% de la population mondiale. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.