Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Virus 2019-nCov: «Les cas identifiés ne sont que la partie émergée de l’iceberg»

Audio 07:50
Le personnel médical transfère un patient à l'hôpital de Jinyintan, où sont traités les patients atteints de pneumonie causée par la nouvelle souche de coronavirus, à Wuhan, le 20 janvier 2020.
Le personnel médical transfère un patient à l'hôpital de Jinyintan, où sont traités les patients atteints de pneumonie causée par la nouvelle souche de coronavirus, à Wuhan, le 20 janvier 2020. REUTERS/Stringer CHINA OUT.

Un nouveau type de coronavirus, une famille comptant un grand nombre de virus pouvant provoquer des maladies bénignes ou des pathologies plus graves, est l'origine d'une épidémie qui touche, depuis le weekend dernier, les grandes mégalopoles chinoises. Plus de 200 cas ont été recensés dans le pays. Six morts également. Que sait-on de ce nouveau virus ? Peut-il provoquer une épidémie comparable à celle du Sras en 2002 et 2003 ? Les explications du Pr Bruno Hoen, directeur de la recherche médicale de l’Institut Pasteur et membre de la Commission spécialisée maladies infectieuses et maladies émergentes.

Publicité

« Ce nouveau coronavirus identifié à Wuhan est génétiquement assez proche de celui du Sras, même si ce n’est pas le même virus du tout. Il est plus proche d’un virus qui est identifié régulièrement chez les chauves-souris. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.