Accéder au contenu principal
Pologne

Pologne : les élections locales devraient conforter le Premier ministre

Affiches de campagne électorale pour les municipales polonaises du 21 novembre 2010, à Radzymin (est).
Affiches de campagne électorale pour les municipales polonaises du 21 novembre 2010, à Radzymin (est). AFP/JANEK SKARZYNSKI

Les Polonais se rendent aux urnes dimanche 21 novembre 2010, pour élire près de 47 000 conseillers municipaux, communaux et régionaux, ainsi que 2 500 maires. Tous les commentateurs considèrent le scrutin comme un premier test grandeur nature après l’élection présidentielle anticipée de juillet dernier, et surtout avant les législatives, prévues dans un an.

Publicité

Tous les sondages prédisent une nette victoire du parti libéral au pouvoir, la Plateforme civique (PO). Ce ne sont pas seulement les qualités éventuelles de ses candidats locaux, ni même la croissance ininterrompue de l’économie polonaise malgré la crise mondiale qui déterminent le soutien des électeurs au parti au pouvoir.

C’est plutôt l’absence de véritables rivaux. Comme le disait, mi-fier, mi-amusé, le Premier ministre Donald Tusk : « Nous aimerions vaincre quelqu’un, mais il n’y a personne en face de nous ». Il est vrai que la gauche post-communiste est toujours trop faible pour peser vraiment sur la scène politique. Et les seuls concurrents sérieux à droite, les conservateurs nationalistes du Parti Droit et Justice (PiS), semblent se diriger vers un suicide politique collectif.

A la stupéfaction générale, le président du parti, Jaroslaw Kaczynski, vient de se séparer, à deux semaines du scrutin, d’un groupe de députés et conseillers, considérés comme les plus efficaces, les plus populaires, les plus intelligents et les moins radicaux de son entourage direct. Furieux, ils n’ont pas tardé à créer une organisation concurrente. Difficile de gagner les élections dans cet ordre dispersé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.