Accéder au contenu principal
Allemagne

Les défis du nouveau chef du Parti libéral allemand

Philipp Rösler devra prouver qu’il a l’envergure nécessaire pour redresser le parti libéral.
Philipp Rösler devra prouver qu’il a l’envergure nécessaire pour redresser le parti libéral. REUTERS/Fabian Bimmer

Le Parti libéral allemand en pleine crise de confiance renouvelle ses instances dirigeantes lors de son Congrès annuel qui se tient du 13 au 15 mai 2011 à Rostock dans le nord de l'Allemagne. La crise interne de l'allié de la chancelière Merkel affaiblit la coalition conservatrice au pouvoir à Berlin.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Un ton pesé sans accents rhétoriques agressifs, une voix presque discrète : le nouveau patron des libéraux allemands Philipp Rösler tranche par son style avec son prédécesseur Guido Westerwelle qui a dirigé le petit parti allié des chrétiens-démocrates de la chancelière Merkel durant dix ans.

Vendredi, le nouveau ministre de l’Economie Rösler avait été élu à la tête du parti libéral par 95% des délégués présents au Congrès. Dans son premier discours à la tête du FDP (Freie Demokratische Partei) ce samedi, Philipp Rösler a promis une ligne plus ferme par rapport à ses alliés chrétiens-démocrates. Il a reconnu que la fixation de son parti sur un seul thème les baisses d’impôts avait été une erreur dans le passé.

Incapable d’obtenir gain de cause sur ce dossier après son arrivée au pouvoir à l’automne 2009, le parti libéral a rapidement perdu sa crédibilité après avoir engrangé un score historique il y a un an et demi avec 15% des voix. Aujourd’hui, il n’atteindrait que difficilement la barre des 5% nécessaires pour être représenté au Parlement.

Face à la crise interne du parti, le ministre des Affaires étrangères, le très impopulaire Guido Westerwelle a dû passer la main. Son successeur Philipp Rösler devra prouver qu’il a l’envergure nécessaire pour redresser son parti. Six Allemands sur dix estiment que le FDP n’est aujourd’hui politiquement pas crédible.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.