Accéder au contenu principal
CROATIE

En Croatie, large victoire de l'opposition de centre gauche aux législatives

Le leader de la coalition de centre gauche et le probable futur Premier ministre croate, Zoran Milanovic, le 4 décembre 2011.
Le leader de la coalition de centre gauche et le probable futur Premier ministre croate, Zoran Milanovic, le 4 décembre 2011. AFP PHOTO/Hrvoje POLAN

La gauche arrive au pouvoir en Croatie.  La coalition d'opposition de centre-gauche était en passe dimanche soir d'obtenir la majorité lors des élections législatives, selon les résultats préliminaires officiels basés sur plus de 50 % des bulletins dépouillés. Elle devra conduire le pays vers l'adhésion à l'Union européenne et relancer l'économie.

Publicité

Avec notre correspondant à Zagreb, Jean-Arnaud Derens

La victoire attendue de la gauche a pris l’allure d’un véritable raz de marée ce dimanche 4 décembre. Avec près de 45% des voix, la coalition Kukuriku (« cocorico » en français), regroupée autour du Parti social démocrate (SDP), est assurée de disposer de la majorité absolu au sein du future Sabor, le parlement croate. Le social-démocrate, Zoran Milanovic, devrait devenir Premier ministre.

La défaite de l'Union démocratique croate (HDZ), la formation conservatrice au pouvoir depuis l’indépendance de la Croatie, à l’exception d’une brève parenthèse de trois mois, est sans appel. Le parti, miné par d’innombrables scandales de corruption, est battu dans toutes les régions du pays. On note même une participation beaucoup plus faible que la moyenne dans ses bastions traditionnels. De nombreux électeurs de droite y ont choisi de s’abstenir.

C’est donc à la gauche que reviendra de conduire la Croatie vers l’adhésion à l’Union européenne, prévue pour le 1er juillet 2013. Mais aussi d’adopter les difficiles mesures d’austérité que la situation économique risque d’exiger dans les prochains mois.

La coalition a promis de convoquer dans les plus proches délais un référendum sur l’intégration européenne dont les résultats pourraient néanmoins être fort incertains.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.