Accéder au contenu principal
Russie/Politique

Législatives contestées : le pouvoir organise une contre-manifestation à Moscou

Au lendemain de la grande manifestation de l'opposition, les jeunes pro-Kremlin ont à leur tour manifesté à Moscou.
Au lendemain de la grande manifestation de l'opposition, les jeunes pro-Kremlin ont à leur tour manifesté à Moscou. Reuters/Mikhail Voskresnsky

Des forces spéciales sont arrivées en renfort à Moscou au lendemain d'une manifestation massive de l'opposition. Hier 5 décembre 2011, entre 5 et 10 000 personnes se sont réunies pour dénoncer les fraudes aux législatives de dimanche. 300 personnes ont été interpelées. L'un des chefs de l'opposition a été condamné à 15 jours de prison. En réponse à cette mobilisation des opposants, les mouvements de jeunesse pro-Kremlin, les Nachi, sont venus manifester au cœur de la capitale.

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio 

Blousons blancs, bleus ou rouges, aux couleurs du drapeau russe, plusieurs milliers de jeunes se massent à l’entrée de la place Rouge, sous l'œil bienveillant des policiers chargés de les encadrer. Ils ont été amenés à Moscou, en provenance de toutes les régions du pays, pour neutraliser toute action visant à contester les résultats du scrutin. Au lendemain de la grande manifestation de l’opposition, les jeunesses pro-Kremlin tentent d’occuper le terrain. Dimitri est venu de Koursk situé à l’ouest de la Russie.

« Si l’opposition réunit quelques milliers de personnes, alors que nous, nous rassemblons des dizaines de milliers de personnes, c’est que c’est une mauvaise opposition, une opposition très faible, qui n’a pas le soutien de la population ».

Les jeunes orateurs défilent à la tribune pour critiquer les militants de l’opposition qui ont tenté hier soir de marcher vers le bâtiment de la Commission centrale électorale pour dénoncer les fraudes aux législatives. Maria Kisslitsyna, commissaire du mouvement des Nachi.

« Leur tâche est de montrer notre pays sous un mauvais jour, ce sont de vrais traîtres. Mais ils n’arriveront à rien car les scénarios que les Etats-Unis ont mis en œuvre en Libye et en Egypte ne se produiront jamais en Russie ».

L’opposition, elle, appelle de nouveau ses partisans à venir manifester ce mardi soir contre la victoire aux législatives du parti de Vladimir Poutine. La police, dont les effectifs ont été renforcés, prévient qu’elle procèdera à des interpellations.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.