Accéder au contenu principal
Italie

Moody's dégrade la note de l'Italie en perspective négative

L'agence de notation Moody's dégrade la note de l'Italie en perspective négative.
L'agence de notation Moody's dégrade la note de l'Italie en perspective négative. REUTERS/Mike Segar/Files

La note souveraine de l'Italie est à nouveau dégradée. C'est l'agence Moody's qui tire la sonnette d'alarme en raison de la situation en zone euro très dégradée à cause de l'état des finances de l'Espagne et de la Grèce.

Publicité

Les perspectives à court terme, la croissance faible et la hausse du chômage, c'est ce qui inquiète l'agence de notation Moody's. Sans compter les différents plans d'austérité qui ont accélérer le ralentissement économique de l'Italie, entrée en récession fin 2011.

Certes, Rome a entrepris des reformes structurelles, mais le pays reste dans la ligne de mire des spéculateurs. Les investisseurs craignent, en effet, un risque de contagion venus de l'Espagne ou de la Grèce. Ses coûts de financement flambent, ses taux d'emprunt à dix ans se sont ainsi envolés au-dessus de la barre symbolique des 6%. Le pays n'aura bientôt plus accès aux marchés financiers.

Pour faire face à la situation, le Premier ministre italien pourrait avoir recours à l'aide du MES, le Mécanisme européen de stabilité. Mais, vu la taille de l'économie italienne et l'ampleur de la charge de la dette, le fonctionnement de ce mécanisme pourrait s'avérer limité, selon l'agence Moody's.

Bruxelles a sérieusement critiqué le moment choisi par Moody's pour dégrader la note de l'Italie, tout en saluant les actions « déterminées » de ce pays pour rétablir ses finances.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.