Accéder au contenu principal
Italie / crise économique

Une majorité d’Italiens renonce aux vacances d'été à cause de la crise

Parmi les Italiens qui n'ont pas renoncé aux congés, plus des trois quarts resteront en Italie. Ici à San Gimignano.
Parmi les Italiens qui n'ont pas renoncé aux congés, plus des trois quarts resteront en Italie. Ici à San Gimignano. Rodrigo Soldon/ Flickr CC

Crise économique oblige : six Italiens sur dix ne partiront pas en vacances cet été, selon une étude de la Fédération hôtelière italienne. Les classes moyennes sont touchées par les restrictions sur leur budget vacances.

Publicité

Cette année, 27 millions d'Italiens partiront en vacances d'été, soit 44% de la population. En 2011, ils étaient plus de 33 millions soit 55% de la population. La crise économique qui touche particulièrement l'Italie est passée par là. L'Italie croule sous une dette publique de 120% du PIB et le gouvernement de Mario Monti a dû mettre en place un plan de rigueur sans précédent.

La conséquence est un taux de chômage de près de 11% de la population active et une récession de 2% du PIB prévue pour 2012. L'impossibilité de partir en vacances pour des raisons financières ne concerne désormais plus seulement les plus pauvres, les classes moyennes sont à leur tour touchées par les restrictions du budget familial consacré aux loisirs.

Plus de la moitié des Italiens qui ne partiront pas avouent que c'est bien par manque de moyens. Et parmi ceux qui n'ont pas renoncé aux congés, plus des trois quarts resteront en Italie, essentiellement en bord de mer.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.