Accéder au contenu principal
Lettonie

Lettonie: après la pire récession de l'histoire, le remboursement de la dette

Le Premier ministre letton, Valdis Dombrovskis, fin 2011.
Le Premier ministre letton, Valdis Dombrovskis, fin 2011. REUTERS/Ints Kalnins

La Lettonie a commencé à rembourser le Fonds monétaire international plus tôt que prévu. Elle a versé, ce vendredi 14 septembre, 211 millions d'euros au FMI dans le cadre d’un prêt international obtenu en décembre 2008 pour aider le pays à endiguer sa récession.

Publicité

Au total, l'Etat balte doit 7,5 milliards d’euros au FMI et à l’Union européenne. Si le pays engage le remboursement de cette dette, c'est grâce à une croissance économique dynamique : 3,5% prévu pour cette année, soit l'un des meilleurs taux de l’UE.

« Il est important pour d'autres pays de s'inspirer de la Lettonie », déclarait en juin la directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

La Lettonie a connu la pire récession de toute l'histoire entre 2008 et 2009 : son produit intérieur brut (PIB) a reculé de 25%.

Pour remédier à cette situation, le gouvernement letton a adopté l'un des plans d'austérité les plus durs au monde. Les mesures de rigueur se sont traduites par une forte réduction des salaires et des dépenses publiques.

Cette austérité a toutefois été critiquée par de nombreux économistes pour son coût social et humain : l’émigration s’est accélérée et les services publics se sont dégradés.

Le marché de l’emploi souffre lui aussi : le chômage reste élevé, environ 15% de la population active. Il pourrait se maintenir à un niveau à deux chiffres jusqu'en 2017.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.